Terme d’origine chinoise signifiant littéralement « guerrier gentilhomme », terme qui apparaît au Japon aux environs de l’an 800 (Ère Heian). Les bushis étaient des chevaliers en armure chargés de la protection des clans.